Paris en noir et blanc

Je profite des vacances et de quelques éclaircies pour me promener dans la capitale et me fondre dans la foule de touristes avec mon appareil photo. Aujourd’hui je vous propose un petit avant-goût de la semaine 10 du projet photo renouvelable dont le thème sera  »dans la rue » avec quelques photos prises la semaine dernière à Paris.

J’aime beaucoup la photo de rue, d’une part parce que vivant en ville je n’ai pas trop le choix et il faut faire avec ce que l’on a, mais aussi car on ne sait jamais vraiment avec quels clichés on va revenir! Parfois on a de la chance, parfois il n’y a pas grand chose à garder… mais on ne peut jamais prévoir les scènes que l’on arrivera (ou pas) à capturer!

J’aime le côté spontané de ce genre de photo, c’est souvent ce que je cherche à montrer : un instant. On peut revenir au même endroit un an, un mois, un jour ou même une heure après, on ne refera jamais la même photo de ce fameux moment qui ne dure que quelques secondes!

Il y a aussi le côté témoignage, ces photos sont de vraies petites chroniques du quotidien : l’histoire de tout le monde, pas l’Histoire avec un grand H. Je me suis rendue à l’exposition Brassaï la semaine dernière (elle se trouve à l’Hôtel de Ville de Paris et vous avez jusqu’au 8 mars pour la visiter! Et c’est gratuit!), j’ai autant aimé le côté esthétique que le côté historique, regarder à quoi ressemblaient les rues de Paris dans les années 1930, les vêtements de ses habitants…  Et je me dis que les photos que nous prenons aujourd’hui seront sans doute regardées un jour avec autant de curiosité.

Si je choisis souvent de me rendre à Paris ce n’est pas simplement pour la beauté de la ville, d’ailleurs parfois il n’est pas toujours facile de détourner son attention des monuments pour se concentrer sur des petits détails, mais aussi car il est plus facile de passer inaperçue dans des lieux très touristiques, chose beaucoup plus difficile lorsque l’on se promène avec son gros boitier dans sa petite ville! C’est donc un peu une solution de facilité lorsque l’on n’aime pas trop se faire remarquer…

Bon, trêve de blabla, je vous présente une petite série en noir et blanc. J’espère qu’elle vous plaira et je vous souhaite une bonne semaine!

~ 1 ~

~ 1 ~

~ 2 ~

~ 2 ~

 

~ 3 ~ Luxembourg

~ 3 ~ Luxembourg

~ 4 ~ Le photographe photographié

~ 4 ~ Le photographe photographié

café parisien

~ 5 ~

Publicités

24 réflexions sur “Paris en noir et blanc

  1. Laurence Chellali dit :

    Bonjour Thursday ! Curieuse de savoir qui m’avait laissé ces messages sur mon site (ce dont je te remercie !), je viens à mon tour faire une visite par chez toi.
    Tes noirs et blancs sont très bien gérés et j’apprécie beaucoup le contraste lumineux que tu laisses à tes images.
    Je crois que ce que tu dis concernant l’incertitude des prises de vue en « street photography » est vraiment valable pour tous les autres aspects de la photo (sauf peut-être pour ce qu’on appelle le style life) Peut-être est-ce que tu as l’impression de te laisser d’avantage surprendre quand tu es dans un lieu inconnu ? Ou que la ville t’inspire tout simplement plus 🙂

    En tout cas, merci pour ces jolies images qui me rappellent un Paris que j’aime !

    • thursday dit :

      Bonjour Laurence,
      C’est gentil de me rendre une petite visite 😉 Je suis contente que ces clichés parisiens te plaisent 🙂
      C’est vrai qu’en photo on est jamais certain du résultat, sinon ce serait trop simple et moins drôle 😉

  2. Thomas Benezeth dit :

    Hello 🙂

    Très joli série, moi qui suis fan de street photography ET de noir et blanc, j’adore 🙂 J’aime beaucoup celle du couple (3) et la première et la dernière ! Très joli.

    Ce que tu décris sur la photo de rue, je m’y retrouve aussi, c’est pour ça que ça me plait autant, le côté instantané sans savoir à l’avance ce sur quoi on va tomber.

    Laurence: je pense que la photo de rue a ce petit quelque chose en plus qui fait que l’on retrouve l’esprit d’instantané, de moment décisif: on ne sait pas sur quoi on va tomber et généralement, l’instant est rapidement perdu. Il n’y a pas que cette discipline mais c’est ce qui la caractérise le plus à mon avis. C’est différent, ni meilleur ni moins bien, d’une photo de paysage où tu as plus de temps pour faire ta photo (quoi que, parfois il faut attendre le passage d’un oiseau ou se dépêcher de profiter de la lumière ^^).

    • thursday dit :

      Bonsoir Thomas,
      Bien contente que cette série te plaise 🙂
      Au départ j’étais partie pour montrer ces photos sans trop de commentaires et puis il faut croire que ce que tu as dit à propos de la photo de rue sur ton blog m’a inspirée 😉
      C’est vrai que pour ce type de photo il y a une certaine notion d’urgence parfois, c’est ce qui l’a rend si intéressante, et parfois un peu frustrante!

  3. jmer dit :

    De belles séquences urbaines où l’on sent une certaine nostalgie d’ailleurs (peut-être le passage à l’expo de Brassai ?).
    Le noir te va bien (aussi) …

    • thursday dit :

      Bonsoir jmer, merci pour ta visite par ici 🙂
      C’est peut-être le noir et blanc qui apporte ce côté nostalgique… En général je trouve que c’est ce qui convient le mieux pour ce genre de photos, mais il y a aussi des exceptions 😉

  4. blaubluebleu dit :

    Merci pour la balade en ta compagnie dans les rues de Paris !
    J’aime beaucoup cette série et surtout la 3, le couple âgé sur le banc et la 5, les visages que l’on entre-aperçoit à travers la vitre et toutes ces écritures …
    Une belle réussite 🙂 !

    Je ne suis pas toujours à l’aise avec la photo de rue … Je devrais sans doute oser plus souvent !
    Belle soirée dans la capitale et à très bientôt 😉 !

    • thursday dit :

      Bonsoir Sabine,
      Contente que tu aies apprécié la balade 😉
      Pour la photo de rue, à part les endroits très touristiques, je n’ose pas trop non plus… Et même sur ces photos, il y a des personnes de dos qui ne m’ont pas repérée 😉

  5. Christine dit :

    Bonsoir Thursday, j’aime la photo de rue qui tient tous nos sens en éveil et aiguise notre réactivité. Le n&b lui convient à merveille. Tu as très bien su gérer les tiens et tu nous proposes de jolies scènes de vie. J’aime tout particulièrement la 1ère et la dernière qui mêlent étroitement humains et reflets. Personnellement pour ce genre de photo, j’apprécie d’utiliser mon petit hybride plus léger et moins intrusif que mon reflex. Bonne soirée à toi.

    • thursday dit :

      Bonsoir Christine,
      Avoir un hybride serait vraiment l’idéal en effet, j’y songe en complément de mon réflex mais cela reste un peu cher, je réfléchis encore…
      J’ai commencé à partir à la recherche de reflets pour la première fois et le résultat est parfois très intéressant, une expérience à poursuivre 😉
      Merci pour ton passage.

  6. cecilecamatte dit :

    J’adore complètement la première!!! J’ai beaucoup de plaisir à faire de la photo de rue lorsque je vais à Marseille, Lyon ou Paris. Les grandes villes (j’ai vécu plus de 14 ans dans 2 de ces métropoles 🙂 ) offrent de grandes opportunité de hasard notamment par la multiplicité des gens réunis sur le même territoire. Néanmoins, je pense qu’on peut avoir la même approche dans son quotidien ou en « paysage » qu’en photo de rue; simplement, bien sûr, cela ne donnera vraiment pas le même résultat!! Je crois qu’on occulte rapidement dans notre quotidien une certaine capacité à se laisser surprendre et une spontanéité qu’on s’octroie plus aisément en « street photo ».

  7. MaDys dit :

    Merci pour cette jolie ballade ! Le noir et blanc donne beaucoup de poésie et de caractère aux photos de rue, que j’apprécie moi aussi pour leur « spontanéité ». Il y a beaucoup de détails, de situations, de matières et de formes, impossible de ne pas être inspiré. Il faut aussi savoir mettre de côté sa timidité, faire preuve d’audace, sortir son gros reflex et déclencher : j’ai encore beaucoup de mal à le faire, mais quand on voit des résultats comme les tiens, ça motive et donne envie de progresser 😉

    • thursday dit :

      Merci pour ce gentil commentaire 🙂
      J’aime aussi beaucoup le noir et blanc pour ce genre de photos.
      Pour le côté « oser déclencher » j’ai aussi des progrès à faire, souvent je préfère shooter lorsque les gens sont de dos.

  8. cstef. dit :

    J’ai le même avis que toi sur la photo de rue !
    Et j’aime beaucoup les photos 1 et 5 … Et je suis hyper jalouse pour la dernière car je vois exactement où elle a été prise et je n’ai jamais pensé à la faire !! hihihihih !!
    Bravo pour cette belle série !

    • thursday dit :

      Bonjour cstef.
      Pour la dernière je suis passée aussi plusieurs fois avant d’avoir l’idée… il faut dire que je commence à regarder du côté des vitrines pour les reflets maintenant, il y a de quoi faire 😉
      Merci pour ta visite 🙂

Laisser un petit mot.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s