Traitement Noir et Blanc rapide grâce à deux logiciels gratuits

Le thème de la semaine 20 du projet 52 (PPR) étant  » Noir et Blanc« , je vais rapidement vous présenter comment je traite mes photos en Noir et Blanc. Il s’agit simplement de ma façon de procéder, sachant que je n’aime pas passer des heures en post-traitement et que pour l’instant je traite toutes mes photos en Jpeg. Pour ce faire, j’utilise deux logiciels gratuits : Photofiltre pour les traitements les plus rapides et Gimp, lorsque j’ai besoin de passer un peu plus de temps sur une image.

Mais avant le post-traitement il faut d’abord prendre une photo !

 

LA PRISE DE VUE

Shooter en couleur ou directement en Noir et Blanc?

J’aime beaucoup le noir et blanc, si vous jetez un oeil sur ma page dédiée au Projet 52  (ou ma galerie N&B) vous verrez que pas mal d’images sont des monochromes.. mais je ne shoote jamais directement en noir et blanc. La raison est simple: lorsque l’on prend ses photos en couleurs on a toujours le choix entre la couleur et le N&B, alors que si l’on shoote directement en N&B on ne peut plus revenir à la couleur.

La lumière:

D’une façon générale, la lumière est très importante pour obtenir de belles images, le Noir et Blanc ne déroge pas à la règle surtout lorsque l’on aime des images bien contrastées (ce qui est mon cas!). Il faut donc être attentif à la lumière et aux contrastes que l’on peut obtenir en prenant une photo, j’aime avoir de vrais blancs et de vrais noirs (sur des petites zones) et plus la palette de gris comptera de nuances , plus le résultat sera intéressant (à mon goût!).

Il ne faut pas hésiter à tester ce type de traitement sur des photos qui, a priori, vous semblent plus évidentes en couleurs, comme des couchers de soleil: grâce à la lumière et aux zones d’ombres vous pouvez obtenir de très beaux monochromes. Parfois, devant certains paysages on peut se dire « Ce serait dommage d’en faire un Noir et Blanc quand même…! » et pourtant le résultat pourrait parfois vous surprendre. Le traitement monochrome n’est pas à réserver uniquement aux temps gris et aux images où la couleur n’a pas tellement d’importance. Cela ne coûte vraiment rien d’essayer… juste pour voir! Le plus dur est parfois de choisir ensuite entre les deux versions!

Voici un petit exemple de ce coucher de soleil, je n’ai pas eu tout de suite l’idée de le traiter en noir et blanc et pourtant, la lumière et les dégradés de tons vont donner de nombreuses nuances de gris, des plus claires au plus foncées et j’ai donc trouvé le résultat très intéressant.

auvergne 3 blog

 

902244vue_6_rsz___Copie

 

Pour la photo suivante, j’avais essayé un traitement noir et blanc mais la lumière est trop dure, il n’y a pas de vrais blancs et assez de zones noires, en gros pas assez de contraste pour la rendre intéressante en N&B (à mon goût), le résultat est gris et assez terne...

 

PLEIN AIR pf v2 blog_NB

 

Au contraire sur cette image, il y a de vrais blancs et de vrais noirs, le résultat est beaucoup plus contrasté et intéressant :

 

kanjisBNv2 2nes

 

 

LE POST TRAITEMENT:

Le plus rapide : La désaturation avec Photofiltre

La plupart du temps je traite mes Noirs et Blancs avec le logiciel Photofiltre, très simple, gratuit et rapide!

En général j’ajoute un peu de contraste et je compense avec de la lumière + ou la correction gamma (T + ).

Lorsqu’il y a des ombres (par exemple des ombres au sol causées par des arbres) je diminue un peu la correction gamma (T-) pour les révéler davantage, mais il faut toujours veiller à ce que l’ensemble de l’image ne soit pas trop sombre.

Parfois je modifie également légèrement les Niveaux, en augmentant à la fois les tons clairs et les tons sombres, toujours dans le but d’obtenir une image plus contrastée. Vous trouverez  ce réglage dans  Réglages > Niveaux .

Je finis toujours par renforcer un peu la netteté.

 

Un peu plus élaboré : Avec Gimp

Un autre logiciel gratuit mais aussi plus compliqué que Photofiltre, Gimp vous permettra d’obtenir des traitements plus nuancés et plus personnalisés que Photofiltre.

Dans Gimp vous avez la possibilité de traiter votre image en N&B de façon un peu plus subtile que la simple désaturation totale ( mais qui est quand même possible avec ce logiciel) en utilisant le réglage Mixeur de canaux. Pour trouver ce réglage il faut aller dans Couleurs> Composants > Mixeur de canaux.  Cochez  monochrome, ensuite vous pouvez modifier les canaux rouge, vert, bleu, préservez ou non la luminosité.  Un aperçu de votre image sur lequel il est possible de zoomer sur certaines zones peut vous aider à effectuer vos réglages, en surveillant par exemple des zones lumineuses qui risqueraient d’être brûlées en poussant les curseurs, ou au contraire des zones sombres qui risqueraient d’être trop bouchées. 

Autrement, je procède ensuite de la même façon qu’avec Photofiltre en ajoutant un peu de contraste et de lumière, en modifiant un peu les niveaux, puis pour finir de la netteté.

 

LE NOIR ET BLANC POUR QUELLE TYPE D’IMAGE ?

En tant que grande fan de N&B je pense que toutes les images peuvent se prêter au traitement N&B du moment que la couleur n’est pas le sujet principal de la photo: du paysage au portrait en passant par la macro!

rose NB pF

 

Le N&B mettra aussi en valeur les photos qui ont un côté graphique, en laissant la couleur de côté, l’attention se porte directement sur les lignes ou les courbes de l’image.

_dsc0411

 

Semaine 10 : Spirale

Semaine 10 : Spirale

 

Voilà, il s’agit juste de ma façon de traiter mes images en Noir et Blanc, qui se veut avant tout simple et rapide et qui correspond aussi à mon goût: j’aime les N&B bien contrastés, d’autres les préféreront plus doux… J’espère que cet article pourra vous aider un peu, il manque sans doute beaucoup de choses mais je l’ai rédigé assez rapidement pour qu’il n’arrive pas trop tard pour la semaine 20 du projet 52.

Bonnes photos!

Advertisements

42 réflexions sur “Traitement Noir et Blanc rapide grâce à deux logiciels gratuits

  1. Thomas Benezeth dit :

    Très sympa ton article, c’est intéressant de connaitre ton point de vue sur le N&B ! Je suis d’accord avec toi pour la prise de vue, et aussi pour le choix entre couleur et N&B qui peut parfois être très difficile ^^

    Je me permets d’ajouter ceci (je pense que tu le sais mais tu ne l’as pas expliqué, le le dis même toi même qu’il manque surement des choses 😉 ):

    Généralement, la désaturation ne suffit pas pour avoir un beau N&B, il vaut mieux faire ce que tu dis dans la partie sur GIMP, jouer sur les différents canaux. Sur LR par exemple, il y a plus de couleurs, plus de subtilités (rouge, magenta, jaune, orange, bleu, bleu-vert…).

    Pourquoi mixer les canaux ? Parce que la dénaturation seule va, par exemple, pour un jaune et un orange, mettre exactement le même gris: on ne verra donc plus du tout la différence entre ces deux couleurs. En jouant sur les canaux, il est possible d’éclaircir les jaunes pour qu’ils se distinguent plus de l’orange (par exemple).

    • thursday dit :

      Merci pour toutes ces précisions Thomas 🙂
      Effectivement sous Light Room c’est encore mieux, j’avais testé une version d’essai… mais bon, ce n’est pas gratuit 😉

  2. Stéphane Cassin Photographie dit :

    Un article sur le traitement N&B complet avec ses 2 logiciels! Il est vrai comme tu dis qu’il faut photographier en couleur, RAW et/ou JPEG au choix et ensuite traiter! Pour ma part, j’utilise Lightroom qui a une palette très complète pour modifier chaque nuance de gris, blanc et noir! Pour ceux et celles qui utilisent Gimp et Photofiltre c’est très bien aussi pour une solution logicielle gratuite 🙂

    • thursday dit :

      C’est vrai que Light Room est l’idéal pour le NB (enfin, j’ai l’impression), ça fait un petit moment que j’ai envie de me l’acheter pour mes NB (entre autres…). Gimp ça dépanne, mais il n’est pas aussi pratique que LR… il faut quand même être motivé 😉

    • Stéphane Cassin Photographie dit :

      Oui, Lightroom est très complexe, pas sur les réglages mais sa bibliothèque, c’est une usine à gaz entre autre! Les différentes palettes de réglages sur Adobe Lightroom sont complètes. Ensuite c’est un choix, un choix complètement légitime sur le prix et l’emploi que l’on a sur ce genre de logiciel! Je suis un amateur en photo, pas un pro, je ne gagne pas ma vie avec cet investissement . J’ai fais le choix en tant qu’amateur d’utiliser Lightroom et en contre-partie j’ai des tutos qui me permet de l’utiliser à 70% 🙂

    • cstef. dit :

      motivé ou forcé … lol !!
      j’ai un mari qui ne voit que par le « gratuit » et qui ne supporte par le « monopole » en informatique … du coup, je n’ai pas le choix, je suis obligée de faire avec GIMP ! sauf que lui s’y connaît et que moi, je galère !! 😉

  3. Le Journal de Chrys dit :

    Voilà un article technique!!! Personnellement j’utilise Photofiltre pour mes images concernant l’école car je prends mes photos avec un bridge et LIGHTROOM pour mes autres images prises au réflex.

    Bon weekend à toi

    • thursday dit :

      Ca fait un petit moment que je prends mes photos à la fois en Jpeg et en RAW (on sait jamais) mais pour l’instant je n’ai pas de logiciel pour les traiter. Combien de temps mets tu pour traiter un RAW (en moyenne…)?

  4. cstef. dit :

    Tu avais parlé d’un photographe de rue qui donnait des conseils dans un de tes articles …
    Je n’arrive plus à me souvenir du nom … est-ce que tu peux me le redonner, s’il te plait ??

  5. armo2003 dit :

    Hello ! Je viens de voir ton article 🙂
    Je voulais juste apporter une précision que je n’ai pas vu dans les commentaires .
    Quand tu dis « je ne shoote jamais directement en noir et blanc. La raison est simple: lorsque l’on prend ses photos en couleurs on a toujours le choix entre la couleur et le N&B, alors que si l’on shoote directement en N&B on ne peut plus revenir à la couleur. »

    Ce n’est pas tout à fait vrai. Quand tu pourras traiter les raw, tu te rendras compte que tu peux très bien prendre tes photos en NB et avoir quand même la couleur (raw is magic!). Je prends toujours mes photos en jpeg+raw et dans je sais que je veux faire du NB c’est pratique : je me mets directement en monochrome sur mon appareil pour avoir directement un aperçu du rendu en NB. Mais quand j’ouvre mon raw : il est en couleur ! Je n’ai plus qu’à post-traiter pour passer en noir et blanc (astuce : ne pas déssaturer, mais allez dans la balance des couleurs et cocher « niveau de gris » ça permet plus d’amplitude sur le travail du NB) et obtenir le résultat que je veux !

    Perso j’utilise Caméra Raw, le pug-in de photoshop qui est une sorte de LR light, mais qui me convient très bien. Mais il faut quand même Photoshop…

Laisser un petit mot.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s